Parentalité

15 choses que les mères auraient voulu savoir avant d’allaiter leur bébé

Allaitement

Lorsqu’on n’a pas d’expérience, l’allaitement peut sembler intimidant et compliqué. Après quelques semaines d’adaptation et un peu de lecture, vous vous rendrez compte que c’est tout le contraire! Pour aider des futures mamans, j’ai décidé de demander à des mamans d’expérience de me dire ce qu’elles auraient aimé savoir avant de débuter cette aventure qu’est l’allaitement. Voici ce qu’elles ont répondu!

J’aurais aimé savoir…

  1. Que les bébés envoient des signaux autres que les pleurs quand ils ont faim.
  2. Que c’est possible de consommer de l’alcool et d’allaiter.
  3. Qu’un frein lingual ou labial serré peut nuire à l’allaitement et qu’en cas de problèmes, c’est possible de le faire couper pour continuer d’allaiter bébé.
  4. Que les biberons et la suce sont à éviter avant 4 à 6 semaines car, entre autres, ils peuvent affecter la production et causer une confusion sein-tétine au bébé.
  5. Qu’une production de lait adéquate est dépendante de la qualité de la prise et de la fréquence des tétées. Plus bébé tète, plus les seins produisent du lait. C’est pourquoi il ne faut pas vider les seins au tire-lait lorsqu’ils sont engorgés. En tirer un peu pour soulager en cas de besoin.
  6. Que bébé ne dormira pas plus s’il prend un biberon de préparation commerciale pour nourrissons avant de dormir et que les tétées de nuit sont importantes pour lui.
  7. Qu’il y a plusieurs ressources en cas de difficultés : marraines d’allaitement Nourri-Source, consultante en lactation (IBCLC), haltes d’allaitement, infirmières du CLSC, groupes d’entraide sur Facebook, etc.
  8. Que les seins peuvent être sensible au début mais qu’une bonne prise ne devrait pas faire mal. En cas de douleurs, consultez pour faire vérifier la prise. Une mauvaise prise, en plus d’être franchement désagréable, peut entraîner plusieurs problèmes d’allaitement.
  9. Qu’un bébé ne tète pas seulement pour se nourrir mais aussi pour se réconforter
  10. Qu’il y a des poussées de croissance et que c’est normal que bébé soit beaucoup plus souvent au sein qu’à l’habitude. Les tétées nombreuses font augmenter la production de lait pour s’adapter aux besoins du bébé qui grandit.
  11. Quelles sont les pathologies du sein et comment les reconnaître.
  12. Que la production change d’endocrine à autocrine entre 2 et 6 mois et que la maman ne manque probablement pas de lait à ce moment là. Ce n’est qu’une impression.
  13. Que le partage de lit sécuritaire est complètement normal et qu’il aide beaucoup à allaiter à la demande sans trop manquer de sommeil.
  14. Qu’il faut s’armer de patience pendant les premiers mois mais que ça devient beaucoup plus facile par la suite.
  15. Que c’est agréable, magique et magnifique!

Et vous, qu’auriez-vous aimé savoir avant d’allaiter? Qu’avez-vous appris dans cet article? N’hésitez pas à me laisser des commentaires ci-dessous pour en jaser!

Geneviève

Aimez Maman inspirée sur Facebook

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laissez une réponse